L'ARS Martinique ENFIN sous un beau jour grâce à UN DEMI-MILLIARDS d’euros d'enveloppe

L'ARS Martinique ENFIN sous un beau jour grâce à UN DEMI-MILLIARDS d’euros d'enveloppe

Une enveloppe de près de 500 millions d’euros vient d’être attribuée aux hôpitaux de Martinique par le gouvernement, dans le cadre du plan de modernisation du système de soins à l’échelle de toute la France. Une bonne nouvelle en signe de victoire.

"À la suite de la conjonction des actions des parlementaires, des travailleurs et des représentants salariés de l’hôpital de Trinité et du CHU, mais aussi de la mobilisation du CHU et de l’ARS, une étape importante est franchie dans la reconstruction de l’hôpital de Trinité". Les mots du directeur général de l’Agence régionale de santé, Jérôme Viguier sont clairs.

Il s’exprimait ce mardi 9 mars 2021 quelques heures après la présentation, à Nevers, par le Premier ministre et le ministre de la Santé du plan de modernisation des hôpitaux. Le directeur de l’ARS a pu détailler à loisir le contenu de l’enveloppe réservée à la Martinique. Une somme de 448 millions d’euros est dévolue à nos hôpitaux, dont 364 millions pour la construction, la rénovation et la réhabilitation d’établissements, ainsi que pour la prise en charge des patients.
Pour le centre hospitalier Louis-Domergue de Trinité, une enveloppe de 70 millions d’euros est prévue pour sa reconstruction. En plus, nos établissements recevront 75 millions d’euros leur permettant de faire face à leur endettement, notamment à cause des prêts dits toxiques. Ils ont considérablement alourdi le montant de leurs échéances, obérant leurs capacités financières.

La détermination finit par payer

La Martinique n’est pas la seule région à bénéficier de ces investissements massifs. Au total, 19 milliards d’euros seront distribués aux hôpitaux de toute la France dans les dix ans à venir. Cette enveloppe considérable est la plus importante mobilisée ces deux dernières décennies.

Il s’agit du volet "hôpital" de la conférence dite du Ségur de la santé - Ségur, du nom de la rue où se trouve le ministère de la Santé, à Paris. Cette conférence à laquelle ont participé les usagers et le personnel soignant avait pour objectif de définir les orientations pour moderniser le système de soins dans chacune des régions.
"La Martinique était très en retard sur son parc hospitalier" explique encore le directeur de l’ARS. D’où les investissements massifs consentis. Avec près d’un demi-milliard d’euros pour moderniser la santé en Martinique, nous ne pouvons que crier "Victoire !", et confirmer que seule la lutte paie, du moment que la cause est légitime, partagée et portée par la population.